LE DERNIER NUMERO:
accédez au sommaire du dernier numéro
Sommaire du n° 92

Paru le 28/04/2015

LE COIN DES ANNONCES :

Toutes les chroniques (6914 référencées dont 1731 consultables et signalées par l'image cliquable) :
- par ordre alphabétique :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9 Divers
- par numéros de parution disponibles : 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

After Crying : Live (2007 - dvd - parue dans le Koid9 n°62)

Voici le premier DVD jamais publié par ce groupe hongrois complètement inclassable et original, qui produit une musique qualifiée de "contemporaine mais audible" par l'un de ses cofondateurs, très influencée par des gens comme King Crimson, Frank Zappa ou encore Emerson Lake & Palmer, mais aussi par les compositeurs classiques, hongrois en particulier. Et l'objet est aussi rare que précieux.

L'enregistrement date déjà un peu puisqu'il a été réalisé au Petőfi Hall de Budapest le 23 décembre 2004, mais le line-up n'a pas changé depuis et ce sont les mêmes musiciens que l'on a pu entendre et voir récemment sur les scènes versaillaise du Théâtre Montansier ou du Prog'Sud aux Pennes Mirabeau, avec une set-list à peu de choses près identique. Ce DVD est donc toujours représentatif de ce que fait le groupe aujourd'hui. Il faut dire que "Show", leur dernier opus date déjà de 2003. A quand le suivant, les gars ?

A noter en particulier le chant de Bátky-Valentin Zoltán, le plus récent des membres d'After Crying, qui a intégré le groupe en 2002. Venu de la scène metal, son chant paraissait plaqué, un peu en décalage par rapport au reste dans ses récentes prestations scéniques en France. Sur le DVD, c'est tout le contraire : il paraît très à l'aise, son chant est bien posé et parfaitement en harmonie avec les autres musiciens.

Pejtsik Péter, présenté par le narrateur "off" (Egervári Gábor, également flûtiste depuis la table de mixage, une originalité de leurs prestations) comme le coeur et l'âme du groupe excelle toujours autant non seulement à la basse mais aussi au violoncelle. Le crâne rasé et luisant de Torma Ferenc, surplombant son visage inexpressif barré de petites lunettes et d'une grosse moustache, amuse toujours. Sa manière de tenir une guitare est inhabituelle mais son jeu est efficace et se complète de parties de synthétiseur. Même air sérieux pour Winkler Balázs, qui joue de la trompette d'une main et des claviers de l'autre. Mais la palme du clown triste va à Lengyel Zoltán, véritable pince sans rire, dont on sent bien pourtant qu'il s'amuse intérieurement comme un petit fou. C'est sur la fameuse pièce "burlesque", partie de piano à quatre mains avec son compère Balázs qui fait penser à ces fonds musicaux agrémentant les films muets que c'est le plus sensible : il a beau chercher à rester impassible, on voit bien qu'il est explosé de rire intérieurement. A noter que sur cette pièce, le réalisateur a plaqué des effets de pellicule vieillie, de clignotement de l'image et de rétrécissement du champ faisant penser à un projecteur trop faible. C'est l'un des nombreux clins d'oeil que l'on trouve sur ce DVD, très empreint de l'esprit de l'Europe de l'Est.

Le set est complet et dure près de deux heures. On y retrouve des classiques comme "stonehenge", "arrival of manticore" (clin d'oeil à ELP, bien entendu) ou "farewell" ainsi qu'une bonne partie de l'album "Show", mis en exergue ici avec des titres militants et engagés comme "paradise lost" ou "secret service".

Les images sont plus que correctes et bien tournées. Le son stéréo est très bon. Les nantis équipés pourront toutefois regretter l'absence de son 5.1, qu'il s'agisse de Dolby Digital ou de DTS. Les bonus sont absents, mais est-ce vraiment un mal ? De la même façon, le packaging est des plus sommaires et conventionnels et le livret inexistant. Mais l'absence de tous ces gadgets auxquels nous a habitué l'exubérant marketing occidental, cette sobriété, ce dépouillement presque soviétique confinant à l'ascétisme, nous permet finalement de nous concentrer sur l'essentiel : le concert et la musique. A noter toutefois la possibilité d'afficher des sous-titres en magyar et surtout en anglais, fort utiles avec les paroles en hongrois.

Un objet d'ores et déjà indispensable à tout amateur du groupe.

Benoît Herr

Label du groupe

Chronique mise en ligne le 04/06/2008 et consultée 579 fois

NB : les propos tenus dans les chroniques n'engagent strictement que leurs auteurs, fautes d'orthographe comprises le cas-échéant, le responsable du site n'ayant pas le temps de tout relire et n'étant pas exempt d'en faire lui-même !

La Cave à 20




Les 20 Dernières
Chroniques Ajoutées :

accès direct à la chronique de Beatles (the) - abbey road accès direct à la chronique de future kings of england (the) - the viewing point 


accès direct à la chronique de Quidam - Surrevival accès direct à la chronique de narrow pass - in this world and beyond 


accès direct à la chronique de Mason,Nick - Pink Floyd - l'histoire selon Nick Mason accès direct à la chronique de marillion - live from cadogan hall 


accès direct à la chronique de carducci,franck - oddity accès direct à la chronique de jolly - forty-six minutes twelve seconds of music 


accès direct à la chronique de osada vida - uninvited dreams accès direct à la chronique de knight area - realm of shadows 


accès direct à la chronique de Abel Ganz - The dangers of strangers (20th anniversary edition) accès direct à la chronique de Perret and the Electric Epic,guillaume - guillaume perret and the electric epic 


accès direct à la chronique de Pineapple Thief (the) - 10 stories down accès direct à la chronique de Greenwall - From the treasure box 


accès direct à la chronique de fruupp - the prince of heaven's eyes accès direct à la chronique de gargamel - descending 


accès direct à la chronique de Kamelot - One cold winter's night accès direct à la chronique de viima - kahden kuun sikpit 


accès direct à la chronique de Rypdal,terje - odyssey in studio and in concert accès direct à la chronique de Gillan - Live Wembley 17th december 1982