LE DERNIER NUMERO:
accédez au sommaire du dernier numéro
Sommaire du n° 92

Paru le 28/04/2015

LE COIN DES ANNONCES :

Toutes les chroniques (6914 référencées dont 1731 consultables et signalées par l'image cliquable) :
- par ordre alphabétique :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9 Divers
- par numéros de parution disponibles : 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

Spaceland Wish : The Ghost Of Autumn (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

Il y a ce petit quelque chose, qui surprend, et séduit. Cette touche de jazz qui apparaît de manière presque anodine, un petit solo de guitare par ci, des rythmes ternaires par là. Comme souvent chez Scapeland Wish, cela fonctionne par petites touches, et le résultat n’en est que plus réussi.

Cependant, "The ghost of autumn" ne montre pas de réelle évolution comparé à son prédécesseur, "Reason". Les mêmes recettes sont appliquées de manière presque similaire. Le trio américain a donc décidé de limiter sa prise de risque pour son second opus. Pour autant, ce deuxième album n’est en rien décevant, tout au plus est-il parfois un peu juste dans les lignes de chant, en particulier comparées à la richesse instrumentale.

On retrouve sur ce disque ce progressif nonchalant qui rappelle le Echolyn des premières années, et le crescendo de "misty’s cage" avec l’apparition de samples de mellotron-chœurs est tout simplement électrisant !

La voix quelque peu éthérée de Joshua Ramirez, évoque assez Steve Hogarth, en particulier sur "the highway", un titre qui transpire le Yes par tous ses pores. Les parties de guitares étant extrêmement réminiscentes du Steve Howe de la grande époque.

Avec "The ghost of autumn", Scapeland Wish délivre une nouvelle fois un album superbe, presque anodin au début, mais qui gagne en profondeur au fil des écoutes. Evidemment, on peut espérer qu’à l’avenir, le groupe se renouvelle davantage en terme de composition, ou investisse davantage dans une production plus colorée (la batterie, comme sur Reason, manque de puissance et de clarté), mais en attendant, il serait vraiment dommage de bouder son plaisir et de ne pas profiter d’un groupe à la musique indéniablement fraîche et sophistiquée.

Daniel Beziz

www.scapelandwish.com

Chronique mise en ligne le 06/02/2010 et consultée 279 fois

NB : les propos tenus dans les chroniques n'engagent strictement que leurs auteurs, fautes d'orthographe comprises le cas-échéant, le responsable du site n'ayant pas le temps de tout relire et n'étant pas exempt d'en faire lui-même !

La Cave à 20




Les 20 Dernières
Chroniques Ajoutées :

accès direct à la chronique de Beatles (the) - abbey road accès direct à la chronique de future kings of england (the) - the viewing point 


accès direct à la chronique de Quidam - Surrevival accès direct à la chronique de narrow pass - in this world and beyond 


accès direct à la chronique de Mason,Nick - Pink Floyd - l'histoire selon Nick Mason accès direct à la chronique de marillion - live from cadogan hall 


accès direct à la chronique de carducci,franck - oddity accès direct à la chronique de jolly - forty-six minutes twelve seconds of music 


accès direct à la chronique de osada vida - uninvited dreams accès direct à la chronique de knight area - realm of shadows 


accès direct à la chronique de Abel Ganz - The dangers of strangers (20th anniversary edition) accès direct à la chronique de Perret and the Electric Epic,guillaume - guillaume perret and the electric epic 


accès direct à la chronique de Pineapple Thief (the) - 10 stories down accès direct à la chronique de Greenwall - From the treasure box 


accès direct à la chronique de fruupp - the prince of heaven's eyes accès direct à la chronique de gargamel - descending 


accès direct à la chronique de Kamelot - One cold winter's night accès direct à la chronique de viima - kahden kuun sikpit 


accès direct à la chronique de Rypdal,terje - odyssey in studio and in concert accès direct à la chronique de Gillan - Live Wembley 17th december 1982