LE DERNIER NUMERO:
accédez au sommaire du dernier numéro
Sommaire du n° 92

Paru le 28/04/2015

LE COIN DES ANNONCES :

Toutes les chroniques (6914 référencées dont 1731 consultables et signalées par l'image cliquable) :
- par ordre alphabétique :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9 Divers
- par numéros de parution disponibles : 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

At Vance : The Evil In You (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

Le saviez-vous mais le gros avantage de At Vance, c'est son extrême régularité. Vous avez aimé le premier album "No escape" paru en 1999 ? Vous aimerez le dernier. Ce cinquième et nouvel opus n'apporte absolument rien de nouveau par rapport à ce que vous connaissiez déjà de At Vance. Si, un chanteur ! Oliver Hartmann s'en est allé. Mais si cela peut vous rassurer, sachez que son remplaçant, Mats Leven, s'acquitte très bien de sa tâche. Il n'a d'ailleurs pas de complexe à avoir. Ses qualités vocales sont très proches de celles de son prédécesseur au point que l'on pourrait aisément se méprendre. Cela dit, si At Vance nous ressert la même et éternelle recette (un heavy metal d'une efficacité redoutable), la qualité de la production est allée en s'améliorant d'album en album. Ce qui fait de cette dernière galette non pas la meilleure (jetez d'abord une oreille sur "Only human" 2002) mais la mieux produite ! Alors, comme à son habitude, le groupe nous balance des compos qui vont du speed metal aux chansons au format plus classique. L'ensemble est fort agréable, parfaitement orchestré et interprété. On accroche dès la première seconde. Que demander de plus ? Le groupe a récemment tourné en première partie de Kamelot avec qui on peut trouver des similitudes. Qui se ressemble s'assemble ! Ca devait être quelque chose ! Dernière chose, ce disque offre un second cd bonus avec trois titres inédits interprétés par Oliver Hartmann, l'ancien chanteur. At Vance est aujourd'hui une valeur sûre du genre. Une excellente sortie tout comme le live d'Edguy! Heureux les metalleux!

Denis Perrot

Chronique mise en ligne le 10/04/2010 et consultée 305 fois

NB : les propos tenus dans les chroniques n'engagent strictement que leurs auteurs, fautes d'orthographe comprises le cas-échéant, le responsable du site n'ayant pas le temps de tout relire et n'étant pas exempt d'en faire lui-même !

La Cave à 20




Les 20 Dernières
Chroniques Ajoutées :

accès direct à la chronique de Beatles (the) - abbey road accès direct à la chronique de future kings of england (the) - the viewing point 


accès direct à la chronique de Quidam - Surrevival accès direct à la chronique de narrow pass - in this world and beyond 


accès direct à la chronique de Mason,Nick - Pink Floyd - l'histoire selon Nick Mason accès direct à la chronique de marillion - live from cadogan hall 


accès direct à la chronique de carducci,franck - oddity accès direct à la chronique de jolly - forty-six minutes twelve seconds of music 


accès direct à la chronique de osada vida - uninvited dreams accès direct à la chronique de knight area - realm of shadows 


accès direct à la chronique de Abel Ganz - The dangers of strangers (20th anniversary edition) accès direct à la chronique de Perret and the Electric Epic,guillaume - guillaume perret and the electric epic 


accès direct à la chronique de Pineapple Thief (the) - 10 stories down accès direct à la chronique de Greenwall - From the treasure box 


accès direct à la chronique de fruupp - the prince of heaven's eyes accès direct à la chronique de gargamel - descending 


accès direct à la chronique de Kamelot - One cold winter's night accès direct à la chronique de viima - kahden kuun sikpit 


accès direct à la chronique de Rypdal,terje - odyssey in studio and in concert accès direct à la chronique de Gillan - Live Wembley 17th december 1982