LE DERNIER NUMERO:
accédez au sommaire du dernier numéro
Sommaire du n° 92

Paru le 28/04/2015

LE COIN DES ANNONCES :

Toutes les chroniques (6914 référencées dont 1731 consultables et signalées par l'image cliquable) :
- par ordre alphabétique :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9 Divers
- par numéros de parution disponibles : 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

Lisa Gerrard : Whalerider (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

Depuis son album avec le multi-instrumentiste Peter Bourke ("Duality") en 1998, Lisa Gerrard se fait vraiment désirer, apparemment très occupée par les musiques de film ("The insider", "Ali", "Gladiator" avec Hans Zimmer, etc.) un travail probablement très lucratif qui semble lui convenir mais laisse le public sur sa faim.

Lisa et son ex-compère de Dead Can Dance, Brendan Perry, n'ont d'ailleurs jamais été d'une très grande prolixité. Enfin, pour cette fois, cette musique de film entièrement réalisée par la chanteuse sort sur le label 4AD. Il s'agit de la bande originale d'un film néo-zélandais (sa patrie d'origine), une petite production basée sur une vieille légende d'un enfant qui peut commander aux baleines et les monter. Ne l'ayant pas vu, je ne pourrai pas vous dire si les images collent à la musique.

La bande de "Whalerider" est une lente, très lente plongée dans des eaux limpides et calmes, un voyage presque statique orchestré par des synthés vaporeux, reproduisant souvent presque parfaitement un ensemble à cordes, rempli d'harmonies familières pour ceux qui connaissent des albums de DCD très marqués par un certain type de musique classique comme "Within the realms of a dying sun" ou l'album de Lisa "The mirror pool". C'est d'ailleurs plutôt à de la musique instrumentale qu'il faut vous attendre : c'est tout juste si Lisa chante quelques vocalises éthérées ici et là et il y a également une voix d'enfant et des chœurs indigènes sur trois ou quatre morceaux… il n'y a aucune véritable chanson cependant, même pas le titre final, un peu plus long que les autres. Cet album est d'ailleurs plutôt court (moins de 42 minutes pour 15 morceaux…), surtout compte tenu de l'inévitable dilution propre à ce genre de musique.

Ceci étant dit, on ne peut nier la beauté et la pureté de certaines parties majestueuses (on peut aussi vaguement penser à ce qu'a fait Eric Serra pour "Le grand bleu"). La grande majorité des morceaux est totalement dénuée de rythme et l'auditeur est essentiellement enveloppé par les seules sonorités somptueuses des synthés joués par Lisa, plus quelques notes cristallines de piano ici et là. Heureusement que quelques pièces contiennent vocalises et/ou percussion pour éviter à l'auditeur de sombrer dans la monotonie.

On ne peut s'empêcher d'être un peu déçu et de regretter que la chanteuse n'ait pas édité ces morceaux d'une autre façon, ni ne les ait un peu développés afin de leur donner plus de substance et une plus grande cohérence, comme un Vangelis a si bien su le faire pour "Les chariots de feu", "Blade runner" ou "1492" entre autres, allant bien au-delà de ce qu'on peut entendre dans les films en question.

Malgré ce défaut, "whalerider" est un disque beau et émouvant, qui nous fera patienter encore un petit peu en attendant le véritable nouvel album de la dame, dont la sortie vient encore d'être repoussée jusqu'en janvier 2004 ! Pour info, en ce moment, Lisa travaille avec le même Patrick Cassidy sur la musique (apparemment très sombre) du film fantastique "Constantine" avec Keanu Reeves.

Marc Moingeon

Chronique mise en ligne le 10/04/2010 et consultée 290 fois

NB : les propos tenus dans les chroniques n'engagent strictement que leurs auteurs, fautes d'orthographe comprises le cas-échéant, le responsable du site n'ayant pas le temps de tout relire et n'étant pas exempt d'en faire lui-même !

La Cave à 20




Les 20 Dernières
Chroniques Ajoutées :

accès direct à la chronique de Beatles (the) - abbey road accès direct à la chronique de future kings of england (the) - the viewing point 


accès direct à la chronique de Quidam - Surrevival accès direct à la chronique de narrow pass - in this world and beyond 


accès direct à la chronique de Mason,Nick - Pink Floyd - l'histoire selon Nick Mason accès direct à la chronique de marillion - live from cadogan hall 


accès direct à la chronique de carducci,franck - oddity accès direct à la chronique de jolly - forty-six minutes twelve seconds of music 


accès direct à la chronique de osada vida - uninvited dreams accès direct à la chronique de knight area - realm of shadows 


accès direct à la chronique de Abel Ganz - The dangers of strangers (20th anniversary edition) accès direct à la chronique de Perret and the Electric Epic,guillaume - guillaume perret and the electric epic 


accès direct à la chronique de Pineapple Thief (the) - 10 stories down accès direct à la chronique de Greenwall - From the treasure box 


accès direct à la chronique de fruupp - the prince of heaven's eyes accès direct à la chronique de gargamel - descending 


accès direct à la chronique de Kamelot - One cold winter's night accès direct à la chronique de viima - kahden kuun sikpit 


accès direct à la chronique de Rypdal,terje - odyssey in studio and in concert accès direct à la chronique de Gillan - Live Wembley 17th december 1982