LE DERNIER NUMERO:
accédez au sommaire du dernier numéro
Sommaire du n° 92

Paru le 28/04/2015

LE COIN DES ANNONCES :

Toutes les chroniques (6914 référencées dont 1731 consultables et signalées par l'image cliquable) :
- par ordre alphabétique :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9 Divers
- par numéros de parution disponibles : 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

Tinyfish : One Night On Fire (2009 - dvd - parue dans le Koid9 n°72)

Ici, comme on pourrait nous le rappeler avec cette emphase si particulière au genre, le néo-progressif n’est pas mort. Loin s’en faut. Après un premier album bien reçu en 2005, Tinyfish n’est depuis revenu que le temps d’un EP ("Curious things"). Alors, pour patienter avant le futur "The big red spark", voici débarquer le témoignage d’un concert donné à Katowice (Pologne) le 16 février dernier lors du festival Prog Rock 2009.

Avec un beau tempérament, le groupe détaille les reliefs d’une musique calibrée mais plaisante, qui ne se contente pas de resservir les bonnes recettes d’antan – comprendre les seventies, les seventies et les seventies  ! En évacuant les claviers de l’espace sonore, Tinyfish fait preuve de regain de nuances dans les guitares (Jim Sanders s’illustre vaillamment dans des soli pleins de feeling), encadré d’une rythmique bien accrochée. Rien de sulfureux évidemment, on navigue plutôt autour d’un IQ voire du Frost* des débuts, moins rutilant, parfois un peu kitsch (les interventions d’un narrateur souvent déguisé), un peu froid et uniforme également.

Mais cela n’empêche pas les bons moments, notamment sur les inédits "wide awake at midnight" et "the sarcasm never stops". En remplissant sa mission sur la longue suite inévitable "all hands lost", on pourra même conclure que malgré ses coups de mou, ce bel enregistrement (complété par quelques interviews d’usage) devrait permettre à Tinyfish de dépasser son statut autoproclamé de plus petit groupe de rock progressif du monde. Sans inventer de recette miracle, ni déplacer les murs, le petit poisson a des choses à dire. Et il le fait plutôt bien.

Cyrille Delanlssays

 

 

Chronique mise en ligne le 11/09/2014 et consultée 235 fois

NB : les propos tenus dans les chroniques n'engagent strictement que leurs auteurs, fautes d'orthographe comprises le cas-échéant, le responsable du site n'ayant pas le temps de tout relire et n'étant pas exempt d'en faire lui-même !

La Cave à 20




Les 20 Dernières
Chroniques Ajoutées :

accès direct à la chronique de Beatles (the) - abbey road accès direct à la chronique de future kings of england (the) - the viewing point 


accès direct à la chronique de Quidam - Surrevival accès direct à la chronique de narrow pass - in this world and beyond 


accès direct à la chronique de Mason,Nick - Pink Floyd - l'histoire selon Nick Mason accès direct à la chronique de marillion - live from cadogan hall 


accès direct à la chronique de carducci,franck - oddity accès direct à la chronique de jolly - forty-six minutes twelve seconds of music 


accès direct à la chronique de osada vida - uninvited dreams accès direct à la chronique de knight area - realm of shadows 


accès direct à la chronique de Abel Ganz - The dangers of strangers (20th anniversary edition) accès direct à la chronique de Perret and the Electric Epic,guillaume - guillaume perret and the electric epic 


accès direct à la chronique de Pineapple Thief (the) - 10 stories down accès direct à la chronique de Greenwall - From the treasure box 


accès direct à la chronique de fruupp - the prince of heaven's eyes accès direct à la chronique de gargamel - descending 


accès direct à la chronique de Kamelot - One cold winter's night accès direct à la chronique de viima - kahden kuun sikpit 


accès direct à la chronique de Rypdal,terje - odyssey in studio and in concert accès direct à la chronique de Gillan - Live Wembley 17th december 1982