LE DERNIER NUMERO:
accédez au sommaire du dernier numéro
Sommaire du n° 92

Paru le 28/04/2015

LE COIN DES ANNONCES :

Toutes les chroniques (6914 référencées dont 1731 consultables et signalées par l'image cliquable) :
- par ordre alphabétique :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9 Divers
- par numéros de parution disponibles : 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92

Strawbs : Dancing To The Devil's Beat (2009 - cd - parue dans le Koid9 n°72)

Avec ce nouveau CD, Strawbs fête, comme tant d’autres contemporains (Wishbone Ash hier, Ange demain) ses quarante ans de carrière. Quatre décades exactement se sont écoulées depuis leur tout premier album "The Strawbs" dont ils reprennent ici, anniversaire oblige, "oh how she changed". On a eu l’occasion de dire ici tout le bien qu’on avait pensé de leur essai précédent, "The broken hearted bride", tout proche des meilleurs albums de leur période de gloire  : "Hero & heroine" et "Ghosts", sortis à quelques mois d’intervalle en 1974. Ils avaient réuni en 2008 le même line-up qu’à l’époque et la magie était revenue. Depuis, le (vieux) clavier John Hawken est parti pour raisons de santé, remplacé par le fils du prestigieux Rick Wakeman, Oliver. Avant d’exploser au firmament avec Yes, Rick avait en effet débuté chez nos fraises adorées. La boucle est donc bouclée. Seulement, malgré toutes ses qualités, le jeune Oliver ne participe pas ici au meilleur des opus de la maison Strawbs. Dommage, on aurait aimé que les bougies soient soufflées plus gaiement. OK ceux qui scrutent les paroles - et elles ont un sens aigu chez David Cousins qui chante toujours aussi bien - auront noté qu’elles étaient parfois véhémentes, très "anti war", notamment dans la saga à tiroirs "pro patria suite", mais ces tiroirs-là sont vraiment ennuyeux, parole de fan. On leur préfère de loin "revenge", mais dont l’intensité n’atteint certes pas les sommets de "the call to action" sur l’album précédent, malgré la présence du même fiddle (Ian Cutler) obsédant. En fait, on est passé de la prog' la plus dramatique sur "The broken hearted bride" à une démarche beaucoup plus folk et musicalement moins intéressante. Comme quand on était passé du génial "Ghost" au forcément décevant "Nomadness" qui portait bien son nom… Ça fait une paie… Finalement, ce sont ici les ballades les morceaux les plus comestibles, notamment la superbe "Copenhagen" aux guitares acoustiques Cousins - Lambert suavement entremêlées. Le morceau-titre, "dancing to the devil’s beat", le seul vraiment rock, sonne un peu démodé même si le vieil orgue d’Oliver Wakeman rugit fort, et finalement, la plus grande réussite est bel et bien la resucée réussie de "oh how she changed", avec Lambert au lead-vocals (mais Cousins est bien présent derrière, qu’on se rassure  !), à la guitare solo enfin en avant. Bref, une déception. Comme si le birthday cake n’avait pas levé. On avait préféré Strawbs à 39 ans…

Jean-Marie Lanoë

Chronique mise en ligne le 21/11/2014 et consultée 155 fois

NB : les propos tenus dans les chroniques n'engagent strictement que leurs auteurs, fautes d'orthographe comprises le cas-échéant, le responsable du site n'ayant pas le temps de tout relire et n'étant pas exempt d'en faire lui-même !

La Cave à 20




Les 20 Dernières
Chroniques Ajoutées :

accès direct à la chronique de Beatles (the) - abbey road accès direct à la chronique de future kings of england (the) - the viewing point 


accès direct à la chronique de Quidam - Surrevival accès direct à la chronique de narrow pass - in this world and beyond 


accès direct à la chronique de Mason,Nick - Pink Floyd - l'histoire selon Nick Mason accès direct à la chronique de marillion - live from cadogan hall 


accès direct à la chronique de carducci,franck - oddity accès direct à la chronique de jolly - forty-six minutes twelve seconds of music 


accès direct à la chronique de osada vida - uninvited dreams accès direct à la chronique de knight area - realm of shadows 


accès direct à la chronique de Abel Ganz - The dangers of strangers (20th anniversary edition) accès direct à la chronique de Perret and the Electric Epic,guillaume - guillaume perret and the electric epic 


accès direct à la chronique de Pineapple Thief (the) - 10 stories down accès direct à la chronique de Greenwall - From the treasure box 


accès direct à la chronique de fruupp - the prince of heaven's eyes accès direct à la chronique de gargamel - descending 


accès direct à la chronique de Kamelot - One cold winter's night accès direct à la chronique de viima - kahden kuun sikpit 


accès direct à la chronique de Rypdal,terje - odyssey in studio and in concert accès direct à la chronique de Gillan - Live Wembley 17th december 1982